Partenaire institutionnelPartenaire banquePartenaire aide à la créationPartenaire comptabilité
 

Je fais face à un besoin ponctuel de trésorerie

Les crédits bancaires à court terme (aussi appelés crédits courants, crédits d'exploitation ou crédits de fonctionnement) permettent de rééquilibrer la trésorerie en cas de problème, comme un retard de paiement par exemple.

Le découvert

Le découvert est de durée plus longue que la facilité de caisse (quelques semaines voire quelques mois) et est destiné à compléter le fonds de roulement de l'entreprise temporairement insuffisant : en aucun cas le compte ne peut se trouver débiteur en permanence pour des durées excessivement longues.
Il est préférable de négocier vos conditions de découvert lorsque votre entreprise est saine.

La facilité de caisse

La facilité de caisse est une autorisation donnée par la banque à l'entreprise d’avoir un compte débiteur (négatif) pour une durée très courte (quelques jours) à l'occasion de grosses sorties d’argent relevant du cycle normal de l’exploitation : paiement des salaires, de la TVA, …

L’escompte bancaire

L'escompte est une opération par laquelle le banquier met tout de suite à la disposition d'une entreprise le montant d'une remise d'effets de commerce, sous déduction des agios calculés en fonction du temps restant à courir jusqu'à l'échéance desdits effets.

Après acceptation, le client devra régler la facture directement à la banque. Mais s’il ne paie pas, la banque peut vous réclamer le montant de la facture.

Affacturage

L’affacturage consiste à céder ses créances à un «affactureur» (un établissement de crédit). Ce dernier prélèvera une commission élevée mais si le client ne paie pas, l’établissement de crédit ne peut pas se retourner contre vous. Le factor gère les comptes-clients de l'entreprise, se charge des relances et assume le contentieux de toutes les créances qu'il a acceptées. Cette forme de crédit convient aux jeunes entreprises se développant vite et n'étant pas structurées pour gérer correctement leur "poste clients."
Pour en savoir plus, voir le site de l’APCE.