Partenaire institutionnelPartenaire banquePartenaire aide à la créationPartenaire comptabilité
 

Chiffrage des besoins

A ce stade de votre réflexion, vous avez certainement approfondi et formalisé tout l’aspect théorique de votre projet de création d’entreprise électrique. Vous devez maintenant vous intéresser au chiffrage de vos besoins.
4752951.6124

Avez-vous déterminé vos besoins ?


Pour matérialiser votre idée, vous devez acquérir un certain nombre de biens, comme un local, une camionnette ou du matériel professionnel. Cette étape est importante car une erreur d’appréciation sur les investissements nécessaires pourrait être fatale à votre future entreprise.

L'activité de votre entreprise va déterminer la liste de vos besoins.
Pour exercer votre activité, vous devez mobiliser des ressources de différentes origines dont la liste doit être la plus exhaustive que possible.
BGE vous accompagne et vous apporte des outils pour définir votre plan d'affaires.
Contactez la BGE la plus proche de chez vous pour prendre RDV avec un conseiller ou suivre une formation.

Acheter un véhicule pro


L’acquisition d’un véhicule est quasi indispensable pour exercer votre activité d’installateur électricien.

Même acheté d’occasion, ce sera l’un des postes les plus importants à financer. A la dépense d’achat, s’ajouteront tous les frais d’aménagement, d’entretien, d’assurance et de carburant. Le choix de votre véhicule doit donc être effectué avec soin.

Trouver et aménager ses locaux

Le choix d'un local adapté est important, car il est souvent le reflet de l'image de l'entreprise.
Pour une activité de services, sans réception de marchandises et de clientèle, le choix du local ne sera pas déterminant, le créateur pouvant d'ailleurs envisager de travailler chez lui.

Quelle que soit la décision, il est important de se renseigner au préalable sur le loyer. C’est une charge fixe de l'entreprise, qui élève toujours son seuil de rentabilité. Si l'on aperçoit, trop tard que le loyer est surévalué, et si ce dernier est soumis au statut des baux commerciaux, il ne sera pas possible de le dénoncer avant une période de 3 ans.

Assurer son entreprise

Trop nombreux sont les créateurs qui démarrent leur activité sans assurance, sans doute par soucis de limiter au minimum leurs frais généraux. Pourtant, toute activité professionnelle engendre des responsabilités et des risques et il est parfois trop tard lorsque le dirigeant s'en rend compte. Sans compter que les entreprises du bâtiment ont pour obligation légale de souscrire une assurance de responsabilité civile décennale.

La Fédération Française des Sociétés d'Assurances (FFSA) met à la disposition des entrepreneurs un certain nombre de documents pratiques sur les risques des entreprises et la façon de les couvrir. Il ne faut pas hésiter à les utiliser pour être sûr de ne rien oublier.

Besoins en communication

Les principales sources de difficultés pour les jeunes créateurs d’entreprise sont de trouver rapidement des clients et de faire connaître leur entreprise (source : Enquête Hager 2008).

Prévoir un dispositif de communication, même très simple, est donc indispensable pour faire connaître votre future entreprise. Les Pages Jaunes, le marquage de la camionnette ou encore la création d’un site internet sont autant de pistes à étudier.

Acquérir du matériel

En dehors du choix d’un local pour exercer votre activité professionnelle, vous devrez également acquérir du matériel pour réaliser vos chantiers électriques, mais aussi pour gérer votre entreprise.

En fonction de vos domaines d’activité, le matériel professionnel pourra représenter une somme non négligeable.