Partenaire institutionnelPartenaire banquePartenaire aide à la créationPartenaire comptabilité
 

Le matériel

En dehors du choix d’un local pour exercer votre activité professionnelle, vous devrez également acquérir du matériel pour réaliser vos chantiers électriques, mais aussi pour gérer votre entreprise.

Le matériel de chantier

Pour un exploitant travaillant seul, le matériel de chantier est d’un coût assez faible. Voici un estimatif grossier du matériel à acquérir. Cette liste pouvant être complétée en fonction de votre spécialisation.

Exemple chiffré :
Outillage : perceuse, rainureuse, caisse à outils, … :
2 000€
Contrôleur universel, multimètre :
200€
Contrôleur d’isolement :
400€
Equipement de protection : gants, combinaison, … :
200€
Equipements spécifiques : mesureur de champ, de terre, de continuité, ohmmètre :
4 000€ environ
Si votre entreprise compte plusieurs personnes, il faudra prévoir d’équiper chaque personne du matériel adéquate, ce qui démultiplie les coûts.

Nous vous conseillons de faire établir des devis précis du matériel que vous souhaitez acheter soit par des distributeurs de matériel électrique, soit directement par les fabricants d’outillage de type Hilti. Ces devis vous permettront de chiffrer de manière précise votre projet.

Le matériel de bureautique

Le matériel de bureautique vous permettra d’établir vos devis, vos factures, d’effectuer le suivi de vos chantiers, de votre comptabilité, etc.

Exemple chiffré :
Micro ordinateur, logiciels spécifiques, imprimante :
3 000€
Matériel de télécommunication :
500€
Fournitures, mobilier :
500€ - 1 000€
Documents administratifs personnalisés (papier entête, cartes de visites, …) :
pour mémoire
Les logiciels
Il faudra éventuellement prévoir l’acquisition de logiciels spécifiques en fonction de vos besoins (comptabilité, planification de chantiers, etc.). Il existe néanmoins des solutions dites « libres de droits » qui vous permettent de disposer des mêmes prestations que certains logiciels, mais sans devoir s’affranchir des licences.
De même, des logiciels spécifiques au métier sont souvent proposés par les fabricants eux-mêmes. Par exemple, Hager vous propose des logiciels pour réaliser vos schémas électriques ou encore chiffrer des chantiers en appareillage mural. En savoir plus
Les abonnements
Il ne faut non plus négliger un certain nombre d’abonnement venant en supplément de ces dépenses. On pense facilement à l’Internet ou au téléphone portable. Mais de nouveaux services destinés aux électriciens nécessitent également un abonnement particulier, plus ou moins onéreux. Voici quelques exemples :
  • Quotatis – service de devis en ligne : de 16€ à 26€ par devis accepté
  • Batiprix – base de données de chiffrage : de 66€ à +1000€