Partenaire institutionnelPartenaire banquePartenaire aide à la créationPartenaire comptabilité
 

Calcul du point mort
(seuil de rentabilité)

Le point mort représente le niveau d'activité qui permet, grâce à la marge réalisée, d'avoir les moyens de payer toutes les autres charges de l'exercice, c'est-à-dire les charges fixes.

Que faut-il pour calculer ce point mort ?

1) Répartir l'ensemble des charges de l'exercice en deux catégories
- le montant de toutes les charges fixes : ensemble des dépenses que l'on a obligatoirement, que l'on vende ou que l'on ne vende pas (ex : loyer du local commercial, salaires, charges sociales, assurance, comptable, etc...),
- le montant de toutes les charges variables : montant des dépenses découlant automatiquement du niveau des ventes (par ex : le montant des approvisionnements correspondant au chiffre d'affaires réalisé, frais de transport sur achats et/ou sur ventes, ...).

2) Calculer la marge sur coûts variables qui est égale au montant prévisionnel des ventes diminué des charges variables entraînées automatiquement par ces ventes.

3) Traduire cette marge en pourcentage de chiffre d'affaires (taux de marge sur coût variable) en divisant la marge sur coûts variables par le montant du chiffre d'affaires et en multipliant le résultat par 100.

4) Diviser le montant des charges fixes par ce taux de marge pour obtenir le seuil de rentabilité : montant de chiffre d'affaires qui permettra de payer toutes les charges fixes.
Dès que les ventes dépasseront le point mort, l'entreprise commencera à dégager des bénéfices.

Le seuil de rentabilité est un bon indicateur pour compléter l'approche de réalisme du projet, car on peut le traduire concrètement en nombre d'heures à facturer, nombre de chantiers à facturer par mois, etc...

Calcul du seuil de rentabilité

1) Chiffre d'affaires prévisionnel HT
Charges variables
2) Chiffre d'affaires - charges variables = marge sur coûts variables
3) Marge sur coûts variables / chiffre d'affaires x 100 = taux de marge sur coûts variables
4) Charges fixes / taux de marge sur coûts variables = seuil de rentabilité