Partenaire institutionnelPartenaire banquePartenaire aide à la créationPartenaire comptabilité
 

Histoire de l’électricité

Suite aux expériences d’Alessandro Volta en 1800, qui avait produit de l’électricité par le frottement de disques d’argent et de zinc humidifiés à l’eau, l’étude du courant électrique modifia le cours de la physique au 19e siècle. Mathématiciens et physiciens étaient engagés dans une course pour déchiffrer la relation très étroite existant entre électricité et magnétisme afin de mettre au point une source continue d’électricité.

Au même moment, inventeurs et ingénieurs essayaient de se surpasser en concevant des appareils et des systèmes ingénieux de plus en plus efficaces pour produire, mesurer et domestiquer l’électricité.

Brève histoire de l'électricité

Antiquité, le savant grec Thalès serait le premier à s'être intéressé à l'électricité.

1600 L'anglais William Gilbert publie De magnet.

1760 Benjamin Franklin invente le paratonnerre.

1799 Volta invente la pile en empilant des disques de cuivre et de zinc séparés par des rondelles de tissu imbibées d'acide.

1813 Sir Humphrey Day invente la lampe à arc électrique qui sera ensuite perfectionnée par Foucault et Jablochkoff.

1819 Le danois Oensted découvre l'électromagnétisme.

1859 Le français Gaston Planté met au point une pile réversible ou accumulateur, c'est la première batterie de l'histoire.

1870 Le belge Zéobe Gramme découvre un système permettant de résoudre les problèmes de pertes de puissance des premiers moteurs électriques : "l'anneau de Gramme".

1879 Edison met au point la lampe à incandescence. Elle se compose d'un fil de coton torsadé qui brûle au sein d'une bulle de verre dans laquelle on a effectué le vide quasi absolu. Sa durée de vie est de plusieurs dizaine d'heures. Le fil de coton sera progressivement remplacé par un fil de fer.

1881 L'Exposition Internationale d'Electricité permet au monde de découvrir le téléphone de Graham Bell, la lampe d'Edison ou encore le tramway de Siemens.

1882 Le premier réseau électrique alimente 400 lampes dans un premier temps et jusqu'à 10 000 dès l'année suivante.

1839 Le savant russe Jacobi fait naviguer un bateau propulsé par un moteur électrique.

1873 Hypolyte Fontaine découvre, suite à une erreur de manipulation, que la machine de Gramme est réversible et peut donc fournir de l'énergie électrique mais aussi de l'énergie mécanique.

1881-85 Les premières lignes électriques font leur apparition.

1890 La première exécution de l'histoire par électrocution.

1891 Le savant Telsa et la société Westinghouse imposent le courant alternatif eN lieu et place du courant continu.

1894 L'Allemand Wilhelm Roentgen met au point les Rayons X. Cette découverte lui vaudra le tout premier Prix Nobel de physique, en 1901.

1899 "La Jamais contente" la voiture électrique du belge Jenatzy, décroche le record du monde de vitesse et atteint les 105,9 km/h. La première voiture de l'histoire à passer la barre mythique des 100km/h était électrique.

1919 La première collision nucléaire.

Entre 1923-1939 La production d'électricité doit doubler pour répondre à la demande.

1930 Invention du pacemaker.

1938 Invention des électrochocs.

1942 Les piles atomiques permettent d'obtenir du Plutonium, une matière qui n'existe pas dans la nature, et d'ainsi créer la bombe atomique dont le premier essai a eu lieu en juillet 1945 dans le désert du Nouveau Mexique.

1959 Les premières éoliennes productrices d'électricité sont installées en France.

Quelle électricité pour demain ?

La production d'électricité est au cœur du système technique contemporain dans tous les secteurs d'activités. Or, c'est une énergie obtenue à partir d'énergies primaires, dont le charbon dans les centrales thermiques et les barrages hydrauliques qui sont les nouvelles cathédrales de l'âge industriel.

De nombreux pays ont misé sur la production d'électricité par le nucléaire. La catastrophe de Tchernobyl a concrétisé les craintes que l'on en avait, et l'ensemble des pays industrialisés se trouve devant le problème de son abandon, sans que des solutions d'ensemble aient été trouvées à ce jour. Le recours à d'autres énergies primaires, la géothermie par exemple, le vent, demeure localisé ; d'autres énergies renouvelables (celle des marées notamment) se sont révélées décevantes ; d'autres enfin (rayonnement solaire, biomasse) sont encore à l'état expérimental. Quant au retour au charbon, il est exclu, à un moment où croit la sensibilité écologique, alors même que la montée des besoins énergétiques dans le futur immédiat est évidente.