Partenaire institutionnelPartenaire banquePartenaire aide à la créationPartenaire comptabilité
 

Les métiers de l’électricien

L’électricien effectue tous les travaux d'installations électriques, de distribution et de raccordement d'appareils électriques dans toutes les sortes de bâtiments : logements, bureaux, commerces, usines, et tous locaux d’accueil, tels qu’hôpitaux, écoles, lieux de spectacles...
L'électricien exerce son métier dans divers types d’activités qui sont autant de spécialités : distribution d’énergie, éclairage, confort thermique, réseaux communicants, sécurité, gestion technique des bâtiments.

Description officielle

Selon la nomenclature officielle (code APE 453A Travaux d'installation électrique), l’électricien réalise les tâches suivantes :
  • les travaux d'installation électrique en toutes tensions : éclairage, chauffage, utilisation domestique et distribution d'énergie dans les installations industrielles,
  • l'installation de système d'alimentation de secours (groupes électrogènes),
  • le câblage d'installation téléphonique, informatique et bureautique : l'installation des matériels téléphoniques d'abonnés,
  • le montage d'ascenseurs, monte-charge, escalier mécanique et trottoir roulant,
  • l'installation de système d'alarme et de surveillance,
  • le montage d'antenne d'immeuble et paratonnerre,
  • l'installation de capteur d'énergie solaire électrique.

Nature de l’activité

En se basant sur des plans, l’électricien détermine l’emplacement des éléments de l’installation électrique. Il procède ensuite à la pose des conducteurs, des tableaux ou des armoires électriques, des prises de courant , et au raccordement de l’installation avec le réseau électrique extérieur. Tous les travaux de mises aux normes et de sécurité électrique lui incombent également.
Sur les chantiers importants, l’électricien se réfère aux schémas de montage et aux plans établis par les techniciens de bureau d’études. Après la mise en service, il est le plus souvent chargé de la maintenance.

Les différentes spécialités

Les automatismes, la domotique, la gestion de l’énergie, les réseaux VDI et les nouvelles énergies représentent une évolution du travail de l’électricien. La spécialisation dans un domaine peut être considérée comme un avantage concurrentiel. Voici quelques exemples de spécialisations :

L'électricien du bâtiment

Il officie dans tous bâtiments à vocation d'habitation et immeubles de bureaux. Il effectue les installations dans les bâtiments neufs, les modifications, la mise aux normes, les dépannages ainsi que la dépose des vieilles installations. Il n'a affaire qu'aux classes de tension : BT (basse tension) et TBT (très basse tension).

L'électricien d'équipement industriel

Il œuvre sur les sites industriels : à l'installation, la maintenance et la modernisation des installations électrotechniques. Il est confronté à des systèmes avec des puissances adaptées à l'industrie, réclamant des tensions parfois très élevées et des courants bien souvent importants. Ses attributions l'amènent au voisinage de TBT, BT, HTA (20000 volts).

L'électricien de réseau de transport

Il a en charge l'installation, la modernisation et la maintenance du réseau de transport électrique. Il utilise des méthodes, des procédures et de l'outillage spécifique à ce métier particulier. En général chaque type de tension requière des électriciens possédants des formations différentes sur un même réseau.

L'électricien courant faible

Il est spécialisé dans les installations comportants des circuits fonctionnants en TBT et courant faible : téléphonie, télésurveillance, sonorisation, contrôle d'accès, réseau informatique.

L'électricien du tertiaire

Dans les grandes surfaces de vente et les installations du tertiaire, il a les compétences de l'électricien du bâtiment, de l'électricien courant faible et de l'électricien industriel. Il travaille aussi bien en TBT qu'en BT et parfois en HT (haute tension).

L'électricien de cinéma et de théâtre

Il travaille sur les plateaux de cinéma et de théâtre ou dans des décors naturels avec des sources diverses (fluorescents, HMI, tungstène), sous la direction du chef électricien, lui-même sous la direction du chef opérateur, il place et règle les projecteurs et leurs accessoires. Le rôle du chef opérateur étant évidemment d'essayer de combler les vœux du réalisateur (metteur en scène).