Partenaire institutionnelPartenaire banquePartenaire aide à la créationPartenaire comptabilité
 

Réalisme du projet

Avoir pour projet de devenir installateur électricien est un excellent point de départ. Mais cela ne suffit pas pour le mener à bien. Il est important de bien réfléchir et de prévoir chaque détail.
4752951.6124

Votre projet est-il réaliste et réalisable ?


Réfléchir à sa prestation, à sa future clientèle, à ses points forts, à ses faiblesses sont autant de points qu’il faudra aborder.

Résumez-les en quelques lignes précises et concises pour vous aider à avoir les idées claires, mais aussi pour déjà préparer votre plan d’entreprise.
Le CIC vous accompagne dans votre démarche grâce à l’ensemble des produits et services dont un entrepreneur a besoin lors de la création d’une entreprise.
Nos spécialistes vous interrogeront sur les questions qu’il est indispensable de se poser pour la bonne validation de votre projet.
BGE vous accompagne et vous apporte des outils pour travailler à l'expertise et à la construction de votre projet.
Contactez la BGE la plus proche de chez vous pour prendre RDV.

Sollicitez des pros


N'hésitez pas à parler de votre projet autour de vous ; à votre famille, à des amis, mais aussi à des professionnels du secteur : installateurs électriciens déjà installés, grossistes, syndicats.

Vous pourrez aussi solliciter des spécialistes de la création d'entreprise pour vous aider dans vos démarches et votre réflexion.

Détaillez votre projet

A ce stade de la réflexion, il s’agit de recenser et d’écrire noir sur blanc tous les détails de votre entreprise, telle que vous l’imaginez.

  • Qui seront vos clients ?
  • Quel matériel allez-vous installer ?
  • Pourquoi votre entreprise est-elle mieux que les autres ?
  • Quelles sont vos limites ?
  • Jusqu’où souhaitez-vous proposer vos compétences ?
Cette étape permet souvent de mettre en avant des contradictions dans les projets ou, au contraire, d’aborder des sujets auxquels vous n'aurez pas pensé.

Ne négligez pas les contraintes

Lorsqu’on s’imagine à la tête de son entreprise, on ne voit souvent que le bon côté des choses. Mais votre projet comporte certainement des zones d’ombres qu’il ne faut pas négliger.

  • Pourrez-vous réunir les moyens nécessaires pour fonder l’entreprise ?
  • Est-ce que l’achat d’une camionnette est prématuré la 1ère année ?
  • Que faire si un concurrent casse les prix ?

Vous n’êtes pas supposé avoir toutes les réponses immédiatement, mais anticiper d’éventuels problèmes, c’est déjà les résoudre à moitié.

Evaluez votre projet

Au terme de cette réflexion, vous devez être en mesure de dresser un portrait réaliste de votre future entreprise et évaluer sa pertinence et sa faisabilité. Cette analyse vous demandera de la franchise et de l'objectivité.

Si vous n'êtes pas convaincu par votre projet, il vaut mieux le remanier, au risque de le transformer, pour éviter les problèmes ultérieurs.

Un gain de temps pour l'avenir

Au vu de tous les éléments définis ci-dessus, vous devez pouvoir, à présent, écrire de façon rigoureuse, précise et complète, en quelques phrases, ce que pourrait être l'activité de votre future entreprise.

Cet exercice vous fera gagner du temps pour rédiger, plus tard, le résumé de votre plan d’affaires (business plan) si vous décidez de lancer votre projet.