Norme électrique NF C 15-100
Ce qu'il faut savoir

Les installations électriques, en habitat neuf comme en rénovation, doivent être conformes à la norme électrique NF C 15-100. Celle-ci se porte garante de la protection de l'installation électrique et de celle des personnes ainsi que du confort de gestion, d'usage et de l'évolutivité de l'installation.

7 millions de logements non conformes

En 2010, 7 millions de logements sur les 28 millions dénombrés en France ne répondent plus aux règles de sécurité. 2,3 millions d'installations électriques sont très dangereuses, et chaque année, on déplore plus de 80 000 incendies d'origine électrique et 4000 électrisations.
Les raisons de ces accidents dans l'habitat sont multiples : l'absence ou la défectuosité du réseau de terre, l'absence de protection contre les contacts directs, la vétusté des installations, l'usure du temps, les surcharges des circuits électriques...

Validation de l'installation par le Consuel

Le Consuel est un organisme indépendant qui a pour mission de certifier la conformité de votre installation électrique. Il délivre une attestation de conformité obligatoire pour des travaux dans le neuf ou pour les travaux de rénovation complète avec coupure de fourniture électrique.

La norme NF C 15-100 en 9 points

Posséder une installation électrique conforme aux normes de sécurité est nécessaire pour vous prémunir des risques de dysfonctionnements électriques et d'accidents domestiques.

Reliez votre installation à la terre

Tous les circuits de votre installation doivent être reliés à la terre, sans quoi l’évacuation des fuites de courant est impossible. Assurez-vous de la présence du réseau de terre et de la prise de terre dans votre logement. Si vous habitez dans un immeuble, vérifiez également que ce réseau est raccordé à un circuit collectif de mise à la terre.

Mettez aux normes votre tableau électrique

Pour réduire les risques d'accident domestique, vous devez avoir un tableau électrique conforme aux normes de sécurité et doté pour chaque circuit d’un appareil de protection adapté (coupe-circuit, disjoncteur, etc.). Cet appareil de protection coupe automatiquement le circuit en cas d’anomalie.

 

Remplacez vos prises et interrupteurs défectueux

Si les fiches insérées dans vos prises sont lâches ou se détachent très facilement, les fils peuvent surchauffer et créer un risque d’incendie. Veillez à remplacer vos prises défectueuses ou cassées par des prises conformes aux règles de sécurité.

 

Sécurisez votre salle de bain

Tous les circuits de votre salle de bain doivent être protégés par un ou plusieurs dispositifs différentiels à haute sensibilité (30 mA), sauf les circuits en très basse tension de sécurité (limités à 12 volts dans les pièces d'eau) ou en aval d'un transformateur de séparation.

Respectez le nombre minimum de prises de courant requis

Pour éviter l'emploi abusif des multiprises et des rallonges électriques, il est obligatoire de respecter un nombre minimum de prises de courant par pièce :

  • les chambres nécessitent 3 prises minimum ;
  • le séjour nécessite 1 prise par 4 m² (5 prises pour un séjour de 20 m²) ;
  • la cuisine nécessite 6 prises dont 4 à répartir au dessus des plans de travail (mais pas au dessus de l'évier ou des plaques de cuisson). Les prises pour le gros électroménager viennent en supplément ;
  • le couloir et autres locaux supérieur à 4 m² nécessite une prise minimum.
 

Protégez vos circuits électriques

Votre installation électrique doit être dotée d’un ou plusieurs interrupteurs différentiels ou disjoncteurs différentiels. Ainsi, en cas de défaut sur un appareil électrique ou d’un contact accidentel avec un conducteur sous tension, le dispositif de protection coupe automatiquement le circuit.

Afin que la coupure d’un circuit n’affecte pas le fonctionnement des autres, il est recommandé d’installer un interrupteur différentiel sur chaque circuit principal de votre habitation (salle d’eau, éclairage, prises, etc.).

 

Protégez vos fils électriques

Les fils électriques dénudés sont à l’origine de nombreux accidents. Veillez à cacher vos fils électriques par des plinthes et moulures. Ce matériel permet aussi de protéger les nombreux fils souples qui alimentent le matériel audio, vidéo ou informatique.

Respectez le nombre minimum de prises de communication requis

La norme oblige l'installation d'au moins une prise de communication par pièce principale, y compris la cuisine. Les prises de type RJ45 sont devenues obligatoires car elles permettent le branchement d'un téléphone, d'une télévision ou de l'informatique. Une prise de courant doit être installée à proximité de chaque prise de communication.

 

Protégez vos équipements contre la foudre

Un orage s’accompagne de coups de foudre générateurs de surtensions. Celles-ci peuvent endommager les appareils les plus coûteux comme les ordinateurs, les chaînes hi-fi, les lecteurs DVD…Un paratonnerre, une réglette multiprise ou un onduleur ne suffisent pas à les protéger.

Pour une protection vraiment efficace, vous pouvez opter pour un parafoudre placé dans votre tableau électrique. Lui seul assure la sécurité de l’ensemble de votre installation électrique. L’installation de parafoudre est obligatoire par la norme dans les régions à forte densité de foudroiement et dans tous les bâtiments équipés de paratonnerre.