Les opportunités du Grenelle Environnement

La mise en place des mesures du Grenelle de l'environnement devrait générer près de 450 milliards d'euros d'activité jusqu'en 2020. Ces mesures nécessitent de nouvelles compétences, de nouvelles normes et la mise en place de solutions durables.

Comment rebondir avec le Grenelle Environnement ?

Une partie de la croissance verte généré par le Grenelle de l'environnement reviendra aux électriciens se positionnant sur ce créneau dès aujourd'hui. Mais comment en profiter ?
Conseil 1 : Elargissez votre savoir faire
Des formations aux nouvelles offres et technologies permettent à des spécialistes orientés vers l’efficacité énergétique de se développer. Ces formations sont disponibles auprès des institutions représentantes du bâtiment et des fabricants.
Conseil 2 : Posez des solutions vertes
N'hésitez pas à proposer à vos clients des solutions pour le confort et la bonne gestion des ressources énergétiques. Découvrez nos solutions :
Conseil 3 : Participez à des salons
De nombreux salons orientés développement durable, habitat éco-responsable, ouvrent leur porte. Y participer vous fera rencontrer des clients potentiels qui cherchent des solutions pour leur projet.
Conseil 4 : Différenciez-vous
Des labels et certifications voient le jour. Par exemple le label Eco artisan crée par la CAPEB sanctionne l’engagement et les compétences des artisans du bâtiment en matière d’efficacité d’énergie.
Conseil 5 : Parlez des aides
De nombreuses aides et incitations financières sont proposées par le Grenelle pour aider vos clients à acquérir des solutions vertes.

Les principales mesures

  • L'état se donne comme objectif d'engager la rénovation de l'ensemble de ses bâtiments d'ici à 2012 suite à un audit énergétique.
  • L'ensemble du parc de logements sociaux devra être rénové à terme, en commençant par les 800 000 logements sociaux dont la consommation énergétique est supérieure à 230 kWh/(m².an) qui devront faire l'objet d'une rénovation énergétique d'ici 2020 pour atteindre une consommation inférieure à 150 kWh/(m².an).
  • Le parc résidentiel existant compte environ 31 millions de logements dont la consommation moyenne est aujourd'hui de 240 kWh/(m².an). L'Etat mettra en place un ensemble d'aides et d'incitations fiscales destinées à encourager et accélérer la réalisation des travaux de rénovation thermique afin que la consommation moyenne soit ramenée à 150 kWh/(m².an) d’ici 2020.

Objectifs du Grenelle

Selon les objectifs du Grenelle de l’environnement, dans le bâtiment neuf, la consommation énergétique annuelle devra passer de 240 kWh à 50 kWh d’ici à 2012.
En ce qui concerne le bâti existant, l'objectif est de réduire la consommation moyenne du parc de 38 % d'ici à 2020.

Nouveaux comportements de consommation

Selon un sondage Logica/TNS Sofres, 96% de Français s’appliqueraient à effectuer au moins un geste ou une action pour réduire la consommation d'énergie de leur logement :
  • 74% font des économies d'électricité (utilisation des appareils ménagers pendant les heures creuses, achat d'ampoules basse consommation),
  • 40% des économies de chauffage,
  • 40% des économies d'eau.
 

Le Grenelle Environnement

Suivez l'actualité sur le site officiel du Grenelle Environnement